Communiqué de presse

Paris le 21 septembre 2020

DRIVECO électrifie le Groupe Maurin en France, en Belgique et en Suisse

Groupe Maurin, 5e distributeur automobile français, a choisi DRIVECO, expert de la mobilité électrique, pour l’accompagner dans sa transition énergétique. L’accord porte sur une offre clé en main pour l’équipement des 110 concessions du groupe en bornes de recharge et centrales photovoltaïques : fabrication de bornes sur-mesure, conception et construction de centrales solaires ainsi que leur installation, maintenance et supervision en temps réel.

Les deux entreprises collaboraient déjà depuis 2018. C’est d’ailleurs dans une concession du Groupe Maurin en Belgique que DRIVECO a installé ses premières bornes à l’étranger, en fin 2019.

Alors que la transition énergétique est une des priorités de l’Union Européenne, la voiture électrique est devenue un des vecteurs de son accélération. En équipant ses points de vente de bornes de recharge, et de panneaux photovoltaïques associés, le Groupe Maurin entre dans une nouvelle ère d’un avenir plus vert.

DRIVECO s’affirme ainsi comme l’un des spécialistes Français de la mobilité électrique. « Nous avons fait le choix d’une approche clé-en-main qui est aujourd’hui unique sur le marché, souligne Ion Leahu-Aluas, Directeur Général de DRIVECO. Nos bornes sont conçues pour s’adapter à tous les modèles de véhicules électriques et hybrides rechargeables et correspondent à tous les standards exigés par les constructeurs automobiles. » Cette approche universelle a été un point déterminant pour le Groupe Maurin, qui distribue 22 marques et est le distributeur N°1 de Ford, Nissan et Suzuki.

Un des projets phare de cette collaboration est le « Village Automobile nouvelle génération » à Perpignan Agrosud 2. DRIVECO est chargé de la conception et réalisation de plusieurs centrales photovoltaïques afin d’assurer une recharge 100% solaire pour les véhicules. D’une puissance cumulée de 430 kWc, les panneaux solaires alimenteront directement en électricité une vingtaine de bornes de recharge ; l’électricité non consommée sera utilisée par les bâtiments ou revendue à EDF. Le Village Automobile doit voir le jour au début de l’année 2021.